Monthly Archive for August, 2008

A Journey With Ubuntu : Hardware challenge

[Previous article of the Journey: Installation and first impression]

When it comes to installing an OS on your machine, you expect to get the functionalities provided by your hardware translated into the OS. This statement is true for any OS, would it be XP, Vista, Ubuntu, or something else.

My laptop is a Thinkpad R61i 8932-GNG (full hardware details here)

What worked by default after the install:

  • Wifi : although the wifi light is not working.
  • Sound (althought the loudness seems lower than when running with Windows XP
  • 4in1 integrated card reader (at least for SD cards)
  • Webcam and its led indicator
  • Mute, volume up and down buttons
  • Lock fn key (Fn+F2)
  • Battery fn key (Fn+F3): it pops up Power Information infobox
  • Suspend fn key (Fn+F4) : although when it returns from suspend mode the brightness is set to max.
  • Radio fn key for wifi/bluetooth(Fn+F5) : it cycle thought different state wifi=on+bt=off, wifi=on+bt=on, wifi=off+bt=on, wifi=off+bt=off
  • Easy eject fn key (Fn+F9)
  • Brightness fn keys (Fn+Home and Fn+End)
  • Thinklight fn key (Fn+PgUp)

What I did not tested:

  • Network connection (RJ-45).
  • Modem (RJ-11).
  • Fluetooth.
  • Firewire.
  • Connecting an external screen and the screen switcher fn key (Fn F7).
  • S-video connector.
  • Expension slot (for docking).
  • PCI slots.

What doesn’t work :

  • ThinkVantage button : nothing associated to it.
  • integrated fingerprint reader.
  • Integrated microphone : IntMic is link to the external Mic connector.
  • Ultranav/touchpad fn key (Fn+F8).
  • multimedia fn keys (fn+Up, Fn+Down, fn+Left, fn+Right).
  • magnifier fn keys (Fn+Space).
  • The Lenovo Active Protection System:  it seems that API exists with “ugly packages” to handle the info generated by the accelerometer but nothing for bundling the accelerometer and locking the heads of the HDD. I guess this will come…. one day.
  • The Fan is always on: not that it isn’t working but I would expect it to work only when the heat of the system requires it and so provide a quieter machine with longer autonomy.

What worked but after some tweaking or manual steps

  • special keys next to the arrow keys : they needed to be configured.
  • Euro sign : I had to configure it in the Keyboard preferences.

Other aspects:

  • The Autonomy also is surprisingly small that with XP. I guess that the driver for the processor on XP are better and so consume less power when you try to max out the autonomy of the laptop.

In Conclusion : Is the hardware support a success for my case ? Yes about right. The peace that really lacks is the internal microphone. The Fan is annoying for the noice and the reduced autonomy is slighly disappointing. I feel also bizarre for the APS and the fingerprint reader but they are not going to ruin my experience with Ubuntu.

I haven’t given up yet with the non-working internal microphone but at the time of the writing this is still an open issue. It looks like there is not solution for having the internal microphone working with Ubuntu 8.04. 1 word come to my mind: disappointed.

I hope that with time fingerprint reader and APS will be supported on my machine.

Un séjour à l'hôtel de la tour à Arinthod

This blog is not about reviewing hotels but I take the opportunity to talk about my last holiday and my stay at the Hotel de la Tour at Arinthod (France). For English speaker, in brief, it talks about my good experience while staying at the Hotel de la Tour at Arinthod (France).

Pour nos vacances en famille cet été 2008, nous avons décidé de partir dans le Jura avec un couple d’ami.

Nous avons choisi l’hôtel de la tour à Arinthod grâce à des recherches multiples sur internet qui ont mené à une liste d’hôtels correspondant à nos critères de choix.

Nous avons effectué la réservation par téléphone. Le propriétaire a été notre interlocuteur: courtois, il a su répondre à nos demandes et nos besoins.

A notre arrivée, vers 18h, dans le village d’Arinthod, trouver l’hôtel est chose aisée car il est sur la place de l’église. Pas de parking privé, mais la place de l’église est un parking et nous n’avons jamais eu le souci de trouver une place. Qui dit église, dit sons de cloche répétitifs. Clarifions tout de suite cet aspect: quand les fenêtres sont fermées, le son des cloches ne perturbe pas le calme de la chambre. Les fenêtres récentes sont de bonnes factures.

L’enseigne de l’hôtel n’est pas neuve et nous a un peu faire peur quand à ce que l’hôtel pourrait être. Je me suis dirigé vers l’entrée, enfin ce que je croyais être l’entrée car en fait je suis rentré dans le bistrot attaché à l’hôtel. C’est un bistrot local typique avec une clientèle locale typique. Petit stress: je ne retrouve pas l’ambiance des photos du site internet qui semble décalée par ce que je vois dans le bistrot. L’hôtelier qui officie comme barman nous accueille avec courtoisie et m’invite à visiter la chambre. Nous ressortons du bar et prenons la porte juste à coté que je n’avais pas vue. Mon stress s’estompe immédiatement : petit hall d’entrée de l’hôtel bien tenu, propre, rénové, un ascenseur moderne ainsi qu’un large escalier. Il me conduit jusqu’à notre chambre. La visite est rapide mais me rassure définitivement: les photos du site internet sont belles et bien en correspondance avec ce que je vois.

Nous occuperons la chambre 10. La chambre comporte 1 lit simple et 1 lit double, 3 petites tables de nuit, 1 porte bagage, 1 miroir, 2 chaises, une table adossée au mur, un téléphone, un lampe de table, 3 lampes murales de lit et un placard (1m de large). Une odeur émane de la pièce d’eau, il s’agit visiblement d’un siphon qui est à sec. Rien de bien grave, à notre installation, l’odeur s’est rapidement effacée pour ne réapparaitre brièvement qu’une seule fois pendant notre séjour. La pièce d’eau est composée d’une douche fonctionnelle avec un pommeau basique mais fonctionnant très bien. Un simple évier encastré dans une armoire surmonté d’une étagère-miroir classique de salle de bain ainsi que d’un WC. La pièce d’eau dispose également d’un extracteur d’air vers un conduit de ventilation.

En me remettant les clés, l’hôtelier me propose de m’aider à monter les bagages. Nous ne sommes pas pressés, je le remercie pour son offre et je la décline poliment. Il m’indique les horaires pour le repas du soir ainsi que le digicode pour la porte de l’hôtel qui est fermée pour la nuit. L’hôtelier retourne ensuite à ses occupations.

Nous avions prévu de rester à l’hôtel 8 nuits, mais nous sommes restés une nuit de plus.

Chaque jour la chambre est faite. Les draps de lits ont été changés 2 fois pendant notre séjour. La literie est par ailleurs de bonne tenue. Chaque jour les essuies de bain étaient changés. La propreté dans la chambre et dans l’hôtel en général est clairement au rendez-vous.

Nous avions choisi la formule demi-pension.

Le déjeuner, servi entre 8h et 10h est composé tous les jours d’un croissant, de jus de fruit en carafe, de pain, de petits pots de confiture ou choco, d’un yaourt et servi avec du café, du lait-cacao ou du thé.

Le repas du soir à partir de 19h. Sur notre séjour nous n’avons jamais mangé 2 fois la même chose. Le repas est composé chaque jour d’une entrée chaude ou froide, d’un plat principal chaud, d’une pause fromage et d’un dessert souvent fait maison. C’est l’hôtelier qui est le chef-coq. Les plats étaient variés, très bons et suffisamment copieux. Le menu nous était chaque fois présenté en début de repas. Point de nom pompeux, mais une description usuelle des plats. A 2 reprises l’un nous a décliné de prendre l’entrée qu’il n’aimait pas; à chaque fois, un alternative fut proposée. Le service pendant le repas était bien fait et sympathique.

L’hôtel dispose aussi d’une piscine extérieure non chauffée de 12 mètres sur 6 à peu près. Les abords sont dallés, les transats en bon état et en suffisance et la piscine dispose aussi d’une douche extérieure. Quelques margelles étaient descellées. 1 mètre de profondeur à l’échelle et en pente pour atteindre 1 mètre 60. La piscine n’est pas accessible pour les personnes à mobilité réduite sans effort, en effet on ne peut y accéder que par des escaliers. Les photos disponibles sur le site web correspondent bien à ce qu’est la piscine à l’exception de la couleur de l’eau qui est bien plus bleu-vert que le bleu pur sur les photos. L’eau est peu ou pas chlorée. Un robot nettoyeur se charge de maintenir le fond propre, mais à cet égard, à notre arrivée, fort est de constater que ce n’était pas le cas. Rien de critique pour autant. Pendant notre séjour la couleur et la propreté du fond se sont améliorées. Les machineries nécessaires à la piscine sont dans un trou recouvert d’une trappe aux abords de la piscine. Malheureusement une des 2 portes de la trappe était ouvert (pour raison technique?): C’est le seul point qui pour la sécurité des enfants est à améliorer. Nous avons profité de la piscine plusieurs jours. L’espace piscine était au final très agréable. Un petit jardin ombragé par des bouleaux ainsi qu’un terrain pour la pétanque complètent les facilités extérieures.

En conclusion, nous avons passé un très agréable moment à l’hôtel de la tour à Arinthod. Nous serons ravis d’y séjourner à nouveau pour une étape ou à nouveau pour plusieurs jours.